• voir les albums

  •     

  • edges of my mind

     

     

    PEG CARROTHERS        VOIX

    BILL CARROTHERS             PIANO

    DEAN MAGRAW                 GUITARES, MANDOLINE

    BILLY PETERSON

    & GORDY JOHNSON               BASSE

     

     

    CD + livret inédit de 36 pages de photos originales ( 1936/41) de Russell Lee, Jack Delano, John Vachon and Marion Post Wolcott.

     

     

    pochette cd Emmanuel Guibert

     

     

     

     

    1 - Gentle Annie (Stephen Foster)

    2 – Once upon a summertime (Mercer/Legrand/Barclay/Marnay)

    3 – Dream on (Steven Tyler)

    4 – Edges of my mind (Paul “Boe“ Harbisson)

    5 – Listen here (Dave Frishberg)

    6 – For all we know (Fred Coots / Sam Lewis)

    7 – Sympathy for the devil (Mick Jagger/Keith Richards)

    8 – Hold on (Peg Carrothers)

    9 – I can see clearly now (Johnny Nash)

     

     

     

    Enregistrement, mixage mastering en 2013 ; Creation Studios,   Minneapolis.

    Enregistré par Steve Wiese et Miles Hanson.

    Produit par Bill et Peg Carrothers.

     

    Une production Vision Fugitive

    Distribution Harmonia Mundi

     

    Egalement disponible en LP collector.

     

  • Peg Carrothers

     

    Peg Carrothers n’est pas chanteuse. Elle est bibliothécaire, mère de famille, femme de.

     

    Et pourtant, elle chante depuis toujours.

     

    Elle complète brillamment des études de chant classique dans sa jeunesse.

    Jeune fille, elle écume les clubs de Minneapolis, sa ville natale, en compagnie des musiciens locaux dont les noms n’ont pas encore traversé l’Atlantique, Jay Epstein, Chris Bates, Adam Linz, Dean Magraw et celui qui va devenir son mari, Bill Carrothers.

     

    Puis elle fait d’autres choses. Mais elle chante. Tout le temps.

     

    En 1999, à trente-cinq ans elle enregistre son premier disque, “Blue Skies”.

    Avec sa famille: Bill qui n’est pas encore son mari, Chris Bates et Jay Epstein.

    Puis deux enfants vont naitre.

    Elle participe aux projets de Bill, “Armistice 1918”, “Playday”, “Sunday Morning”,

    et aux “Voices that are Gone” du violoncelliste Matt Turner.

    Les enfants ont bien grandi. Elle chante toujours. Et enregistre ce qu’elle aime.

    Stephen Foster bien sûr, mais aussi Aerosmith, les Rolling Stones, Johnny Nash, Michel Legrand

    et Boe Harbison, l’auteur de “Edges of My Mind”. Boe est mort il y a quelques années.

    Il était voisin et ami des Carrothers à Mass City dans la péninsule nord du Michigan, en face du Lac Superieur.

    Boe n’était pas guitariste, mais il a joué de la guitare et écrit des chansons toute sa vie.

    Comme quoi…

     

    Philippe Ghielmetti

     

     

     

     

  • disque / livret

  • presse

  • video

  • photos